Merci de remplir le formulaire ci-dessous donner votre avis.

Violette

Le jeudi 08 février 2018 à 13:12

Je remercie Dieu pour son Grand amour. Il s'est manifesté pleinement dans ma vie.

J'ai toujours vécu dans la précarité. Je n'avais pas de travail fixe. J'ai en charge 3 enfants. Ma vie était difficile jusqu'à que je contacte Mère Elise. Elle a intervenu avec son équipe auprès de Jésus. Ma vie a changé, j'ai maintenant un travail, je suis heureuse.

Merci mon Dieu. Je te demande Seigneur de bénir Mère Elise et son équipe afin qu'il puisse encore et encore travailler pour ta gloire.

Matt Coco

Le vendredi 22 décembre 2017 à 05:44

Bonjour à toutes et à tous.

Je suis chrétien et ma passion, c'est la musique.

J'aimerais vous faire partager une chanson que j'ai écrits, sur la spiritualitée chrétiènne et sur Jésus Christ Notre Seigneur.

Ma chanson:

Rends Toi Heureux

(Couplet 1)

Je comprends les parcoures / tout les chemins d'obstacles

y'en a beaucoup qui doute / faut éffacer tout ca

la véritée est ailleurs / c'est sur y faut y croire

faut juste ouvrire son coeur / et avoir la foi

(Refrain)

Rends toi heureux prie Le Seigneur / fais ce que tu peux pour étre meilleur

dans tes vies présents tes vies futures / des à présent accepte Jésus dans ton coeur

(Couplet2)

La foi est un cadeau / mais faut pas se reposer

comme une plante qui boit l'eau / faut toujours l'arroser

j'ai des pensés d'amour / pour notre Créateur

l'amour est plu fort que tout / c'est la clé du bonheur

(Refrain)

Rends toi heureux prie Le Seigneur / fais ce que tu peux pour étre meilleur

dans tes vies présents tes vies futures / des à présent accepte Jésus dans ton coeur

(Couplet 3)

Le combat c'est tout les jours / mais on a le courage

c'est ce qui fait de nous / des personnes admirables

bien sur on prends des coups / mais ne t'inquiètes pas

on encaisse toujours / on s'est fait une carapace

(Refrain)

Rends toi heureux prie Le Seigneur / fais ce que tu peux pour étre meilleur

dans tes vies présents tes vies futures / des à présent accepte Jésus dans ton coeur

J'espère que ma chanson vous a plu. Et je profite de ce petit message pour vous dire que moi aussi j'ai des attaques personnels. (Regards menacants, moqueries, méchanceté à mon égard, réflexions, chiffre du diable que je vois souvent, voiture qui éssaye de m'écraser, eau jetter quand je passe dans la rue, cauchemards, ect.) N'y prétez pas attention! Ils font tout celà car ils savent qu'ils ne peuvent plus rien faire contre nous! Prions et luttons! Un jour ils tomberont de haut et serons pas préts de se relever! C'est qu'une question de temps!

J'embrasse toute l'équipe de la mission et je dis courage à nous tous!

Matt Coco

Mère Elyse

Le mardi 19 décembre 2017 à 04:22

Un grand merci à vous Fanny et Mohamed pour ce long témoignage remarquablement écrit.

Soyez bénis. Et que Dieu continue de vous protéger.

Rvd Elyse.

Fanny et Mohamed

Le dimanche 17 décembre 2017 à 18:33

Mon mari, musulman de naissance, la veille de l’exorcisme a rêvé d’un jeune homme qui lui a tendu un texte à lire en arabe : « Je t’aime Jésus, tu es dans mon cœur » Et il a vu que l’on m’amenait prendre un bain de fleurs.

Pendant le trajet, nous avons ressenti les sensations douloureuses s’amplifier, pour moi à la main, pour mon mari à la jambe. Ces derniers moi nous ressentions très fréquemment des morsures invisibles en particulier lorsque nous tentions de faire quelque chose pour nous délivrer.

Nous avions rendez-vous à 22h.

En attendant l’heure, nous avons mangé et nous sommes baladés, nous avons fait une courte prière. Mais nous n’avions plus l’énergie mentale pour implorer de toutes nos forces.

Depuis quelques jours, je sentais mon âme se fatiguer dans le combat spirituel, et la plainte de mon cœur s’essouffler. Nous commencions à ressentir que nous étions au bout de nos forces d’âme.

Mon fils avait encore eu des frayeurs nocturnes, et s’était plein de « lui » dont il avait très peur, mais je ne voyais rien tout en sachant qu’il y avait bien quelqu’un mais qu’il était spirituel et non matériel, et que je n’avais pas, seule, les capacités de protéger mon fils.

A notre retour, il nous a montré sa main boursoufflée par un bleu en nous disant que c’était « Le méchant qui l’avait pincé la nuit » ! Mon fils n’a que trois ans.

Nous sommes arrivés à 22h pile.

Là nous attendaient 5 personnes, dont l’exorciste la plus expérimentée, que je reconnaissais bien, car j’avais lu son livre biographique qui m’avait beaucoup émue, impressionnée et réconfortée.

Mon mari a reconnu le garçon qu’il avait vu en rêve ce qui l’a mis en confiance.

Autour d’un café, nous avons tenté de raconter en 1h le combat que nous menions depuis plusieures années et les événements ténébreux qui avaient jalonnés nos vies.

Pendant que nous parlions, Mère Elyse, a pu voir ce dont nous souffrions.

L’entretien téléphonique préalable, effectué par Mère Nina, a évoqué à cette dernière que nous faisions l’objet d’attaques multiples envoyés par un egregore de sorciers, et qu’ils voulaient TOUT nous prendre, notre amour, notre entreprise, notre argent, notre maison et notre santé et même nos vies.

Elle nous a aussi confirmé que nous avions chez nous une porte des enfer et qu’un démon était présent, celui que voyait notre fils.

Voilà ce que nous leur avons raconté, en résumé :

A l’âge de 6 ans je me souviens avoir eu la sensation d’une rupture dans ma vie, quelque chose m’avait plongé dans une désespérance noire. Je ne me souviens plus avoir eu du plaisir ou de la joie à partir de cette date. J’avais souvent rêvé que je suivais une petite fille de cette âge dans les escaliers, un double de moi-même, et que tout en haut, il n’y avait pas de palier et je voyais cette petite fille tomber devant moi sans bruit dans un trou sans fond.

Moi qui était croyante petite fille, j’ai eu de plus en plus de mal à prier, à penser à Dieu, et je suis finalement devenue nihiliste. Je ne croyais qu’au néant après la mort.

Je me sentais enterrée vivante.

J’ai raconté qu’à l’âge de 20 ans à peu près, j’ai eu une expérience mystique, après avoir lu un livre qui expliquait le message de l’évangile j’ai spontanément prié Dieu. Et une seconde plus tard, je me suis sentie comme libérée, en esprit, j’ai vu la lumière et senti un air vivifiant. J’ai également sentie la PRESENCE de Dieu.

Ce jour a chamboulé ma vie, et malgré toutes les dépressions que j’ai traversées par la suite, je n’ai plus jamais atteint ces ténèbres opaques. Le fond de mon âme n’a plus jamais connu ce désespoir mais à toujours gardé ce contact avec cette Lumière.

Mon mari lui a raconté, que depuis sa petite enfance il avait été effrayé par des démons qui l’enchaînaient, et que partout où il était allé, appartement aux USA, maison en région parisienne, appartement dans son pays d’origine, il y avait eu des manifestations démoniaques, des poltergeist : vaisselles cassées, portes qui s’ouvrent, robinet qui s’ouvre, bruit d’enfants qui courent, objets lourds qui tombent, ombres, et enfin attaques nocturnes par des tentatives d’étranglement, d’écrasement et autres.

Nous avons essayé de raconter en résumant la longue et interminable liste de personnes qui nous ont voulu du mal par la sorcellerie partout où nous allions, lieux de travail, lieux de vie.

Tout les objets maléficiés, les vêtements envoutés, les grigris que nous avions trouvés, les plumes d’oiseaux, les œufs cassés et l’eau jetés devant chez nous

Nous avons raconté, les disputes effroyables, les blocages en béton armé au boulot, le harcèlement du chiffre du diable que nous voyons partout 25 fois par jour, les calomnies dont nous avons fait l’objet, les gens qui se retournent et nous en veulent du jour au lendemain sans que nous sachions pourquoi.

Enfin et surtout, les derniers jours dans notre maison, cette sensation que nous avons eu tout les deux d’un immense danger imminent, un danger de mort, et où j’ai vu en esprit mon fils tomber dans les escalier et mourir. (Quelque jour avant il avait fait une chute spectaculaire, et a eu très mal et surtout très peur : avait-il été poussé ?)

Notre discours était très confus car à force nous avons tout mélangés, sans doute lassés de tout.

Mais Mère Elyse a compris et vu le cœur du problème, et nous a expliqué.

Me concernant un rituel satanique fait par grande méchanceté a effectivement enfermé mon âme lorsque j’étais petite et j’ai ensuite bénéficié d’un sauvetage angelique à l’âge de 20 ans. Un ange a en quelquesorte défait les boulons et enlevé le couvercle et m’a permis de me libérer.

Concernant mon mari, il s’agit d’un sortilège qu’on lui a fait dans une autre vie, une personne à jeté une malédiction sur son âme. Son âme a été capturée en enfer, mais il a lui aussi bénéficié d’un sauvetage, son âme a été arrachée des enfers par des anges car mon mari était déjà dans cette autre vie d’une grande piété. Cependant les démons ont pu garder un petit morceau de son âme (elle nous explique que l’âme peut se parceller), ce petit morceau était enfermé dans une cage au fond des abysses et torturée régulièrement par des démons.

Ce petit morceau d’âme le reliait aux enfers par des chaînes depuis sa naissance, et qui au fur et à mesure que sa vie avançait et se mettait en place (études, mariage, enfant, entreprise) s’amplifiaient et se resserraient.

Mon mari a bénéficié d’un sursis en se réincarnant, et avait pour mission de se délivrer pour de bon, mais il y a une sorte de compte à rebours, un ultimatum au delà de quoi l’âme est définitivement capturée dans les abysses.

De plus, les démons ne se serraient pas contentés de celle de mon mari mais voulant des tribus et étant gourmands, une mise à mort avait été programmée sur mon fils qu’ils voulaient emporter avec eux et moi peut-être ensuite.

Par nos prières nous avions réussi à ralentir le processus mais pas à l’annuler.

Et nous étions tout proches de la limite au delà de laquelle tout aurait été perdus.

Ainsi mon mari portait sur lui même la porte des enfers et partout où il allait des portes des enfers s’ouvraient, d’où les épreuves continuelles et les manifestations démoniaques.

Il vivait donc au sens littéral du terme « l’enfer sur terre » et nous avec lui. Seul Dieu par sa bonté nous permettait des sas de bonheur afin que nous ne devenions pas totalement fous. Son état d’angoisse permanente était lié à ces tortures qu’une partie de son âme vivait dès que les démons approchaient de la cage, ce qui d’après elle pourrait expliquer son angoisse.

Ces portes ouvertes et cette omniprésence démoniaque avait ouvert les perceptions de mon mari depuis l’enfance et les miennes après quelques années passées avec lui.

Ces perceptions une fois ouvertes ne peuvent plus se refermer, il faut apprendre à vivre avec. Aussi, elle nous a alors expliqué comment ne pas se laisser impressionner lorsque nous voyons des démons ou entité maléfique et de les chasser au nom de Jesus, et de Marie lorsque nous aurons un bouclier protecteur qu’elle allait nous mettre.

Ce bouclier provient du feu de l’esprit et s’apparente à un très épais verre en plexiglas qui entoure l’âme comme une bulle. Par nos prières, nos examens de conscience réguliers et notre pratique religieuse, nous pourrions le garder et le renforcer, il s’effilocherait dans le cas contraire.

Le programme ambitieux de l’exorcisme était donc :

-Une messe pour faire venir le maximum d’Energie divine dans la chapelle.

-Un diagnostic de nos âmes pour visualiser leur état, en nous enduisant d’huile sainte »comme une frite »

-Le nettoyage de tout maléfice

-Et mère Elyse allait se télétransporter dans les abysses, pour briser les barreaux et délivrer le morceau d’âme de mon mari !!! (Ames incrédules s’abstenir)

Bien que cette opération allait se faire en quelques secondes sur terre, le temps allait être beaucoup plus long pour elle une fois là-bas.

Mon mari et moi, en avons tellement vu que nous n’étions pas incrédules par rapport à cette intervention. Je crois vraiment en ses capacités car rien n’est impossible à Dieu.

Le tout a duré 6 heures.

Me concernant, j’étais « bourrée de sortilèges » (dixit Mère Nina) sur le bras et la tête, j’avais des impacts sur ma tête, apparentés à des coups de marteaux ainsi que des patchs maléfiques, une lance ou une barre de fer traversait ma tête, des coups et des morsures dans le bas du dos, deux flèches à peu près aux niveau des reins.

(Sans que je lui ai dit quoique ce soit, elle avait diagnostiqué exactement ce que j’avais moi même sentie, quand je priais, en contemplation, lors d’une messe, ou en entendant spalmodier le coran, la douleur de cette barre dans ma tête se faisait sentir très vivement au point de me donner la nausée, et me faire mal jusque dans la mâchoire et je pouvais nettement ressentir cette barre de fer me traverser la tête et le cerveau. J’avais également constamment mal au bas du dos au point de ne plus pouvoir trouver de position pour me reposer, mais je croyais alors que c’était une déformation des vertèbres ou qqch comme ça, et je sentait autour de mon bras un enserrement maléfique qui pouvait parfois me brûler, au point que je n’osais plus toucher mon fils lorsque je le sentais)

Concernant mon mari, il avait une énorme corde maléfique reliée aux enfers qui faisait plusieurs tours autour de son cou et le serrait (j’ai alors dit qu’il lui arrivait effectivement souvent de s’étouffer sans raison apparente).

Au niveau du ventre il avait une énorme ventouse noire qui l’aspirait dans les enfers.

Et sa jambe gauche était remplie de morsures et commençait à être infestée par des filaments qui eux aussi essayaient de l’attirer dans les abysses.

Ce qu’ils appellent l’arbre de vie, était très affaibli chez mon mari et pas jojo chez moi. Mon mari allait tout simplement bientôt mourir, et ne pas se réveiller un de ces quatre.

Une porte des enfers s’apparente à un trou noir qui aspire toute énergie positive, pas étonnant donc que nous ayons cette impression d’avoir 80 ans dans des corps de 40 ans.

Ils ont travaillé de concert pendant plusieurs heures pour arracher le mal.

Principalement en prononçant des phrases telle que : « Au nom de Jesus, je casse, je brise et j’arrache le mal »

Et Mère Elyse est allé récupérer ce qui restait de mon mari en enfers.

Moi je me suis sentie extrêmement lourde et comme écrasée sur le lit, mais j’étais bien.

Mon mari lui a vu les démons et la cage au moment où Mère Elyse y est allé, ainsi que le feu de Dieu qui envahissait la chapelle, une lumière jaune chaude très lumineuse.

Après, le feu de Dieu a été appelé sur nous pour guérir et nous régénérer.

Puis le bouclier divin. Sur Moi mon mari et mon fils ainsi que sur notre maison.

Lui aussi mon mari l’a vu.

Moi j’ai pu le sentir par la suite.

Très fatigués nous sommes arrivés après une courte nuit à Paris, où était garée devant chez nous une voiture immatriculée 666. Nous avons décidé de leur tentative de nous narguer.

Mon mari se sent un autre homme, et moi j’ai beaucoup moins mal au dos et je ne sens plus la barre dans ma tête. J’ai remarqué aussi que je mettais remise à chanter spontanément, chose que je ne faisais plus depuis longtemps.

Nous avions un appartement à l’étranger et notre bureau qui n’avaient pas encore été délivrés ainsi que nos sociétés.

Dimanche et lundi, nous avons reçus beaucoup de coup de fils et de mails surprenant de clients qui nous passaient des commandes et qui ne s’avaient plus pourquoi le processus avait été arrêté, ou d’autres qui se rendaient compte qu’ils avaient oubliés de nous envoyer leur mail en attente depuis des mois.

Depuis, alors que nous avions avorté pratiquement 100% de nos contrats sur plusieurs centaines de tentatives, les contrats au bout de quelques mois ont afflué sans effort comme si un bouchon de champagne avait sauté. Nous gardons une certaine crainte psychologique à travailler de peur que tout s’écroule de nouveau. Mais il s’agit de faille psy sur lesquels nous devons travaillés, afin de nous rassurés petit à petit.

L’ambiance à la maison s’est apaisée. Nous avons encore des attaques démoniaques, en particulier tout les samedis, car nous avons une sorcière proche de ma famille qui va à des messes noires toutes les semaines et ne manque jamais de penser à nous. Mais ces attaques sont amorties fortement par nos prières doublées du bouclier protecteur, ainsi nous arrivons à les repousser par la grâce de Dieu.

Pour comparer, nous ressentons un peu ce qu’une personne échappées d’un camp de concentration pourrait ressentir, il lui faut du temps pour y croire, pour ne plus avoir peur que cela recommence et pour reprendre confiance en la vie. Nous sommes traumatisés, mais avec l’aide de Dieu nous allons de mieux en mieux.

Cependant, nous avons perdu, cette douce insouciance de ceux qui ne savent pas que ces choses existent, et nous ne pouvons plus nous séparer d’une certaine gravité.

Je pense malgré tout, que même dans ces pires épreuves, Dieu nous a toujours gardé dans sa main, et s’en est servi pour nous rapprocher de Lui, et finir par ne compter que sur Lui.

Nous rendons grâce à Dieu de tout notre cœur de nous avoir donné la foi et l’énergie suffisante pour faire tout ce chemin pour la délivrance.

Que serions nous devenus si nous avions été tièdes dans notre rapport à Dieu ?

Je vous embrasse très fort et espère vous revoir bientôt,

Que Dieu vous garde.

Un âme sauvée

Par la suite, nous avons fait délivrés nos parents respectifs qui en avaient un besoin cruel, mais c’est une autre histoire.

Anita

Le lundi 04 décembre 2017 à 10:45

Nos enfants ont été délivrés : ce sont des personnes qui ne croient que ce qu'ils voient, aucune once de foi n'est encrée dans leur coeur.

Nous pouvons, à nouveau , nous parler, nous voir, c'est un véritable soulagement.

Nous avons vécu cette épreuve et nous n'avons pas hésité une seconde à faire appel à l'équipe du Prieuré: je ne la vante pas, ce sont des personnes fantastiques, qui risquent leur vie quotidiennement, luttent sans cesse contre les forces obscures et à ceux qui croient que délivrer des personnes, des maisons... , c'est comme aller acheter une baguette de pain, alors vous trembleriez de la tête aux pieds si vous verriez.

J'ai entièrement confiance en ces personnes, jamais elles n'ont failli, combien de malheureux gens ont fait appel à elles et ont été sauvées.

Lorsque vous avez la Foi, la véritable Foi, celle qui vient du plus profond de votre coeur et de votre âme, vous ressentez alors cet Amour, l'Amour que je ressens pour Notre-Seigneur.

Nous prions quotidiennement pour nos enfants, c'est à eux et à eux seuls de planter cette graine de moutarde qui devra grandir dans un terrain fertile avec le temps.

Ce témoignage, mes mains l'ont écrit, mais c'est mon coeur qui me l'a dicté, alors ne doutez jamais de votre Foi, de votre Amour pour Dieu, il est là, il nous écoute, alors ouvrez votre coeur à cet Amour grandiose , tellement grandiose et vous le ressentirez grandir de jour en jour.

Nous remercions Notre-seigneur, qui est le premier exorciste, et la chaleureuse équipe du Prieuré, vous êtes et serez toujours dans notre coeur.

Livre d’or